• Pas plus tard qu'hier, en regardant par la fenêtre le près d'en face, j'ai eu la chance d'assister

    à un repas plutôt mouvementé de 2 buses.

    Elles ne semblaient pas tout à fait d'accord sur le partage d'un reste de viande impossible à cuisiner que je leur avais offert le matin même. 

    Un repas très agité

    Atterrissage du premier convive , suivi de près par le second,

    Un repas très agité

    Tout semble bien se passer, le décors est planté.

     

    Un repas très agité

    Un repas très agité

    La première commence à manger

     

     

    ;Un repas très agité

    Sans rien proposer à son invitée surprise.

    Un repas très agité

    Elle aurait pu m'en laisser un peu cette goinfre !

    N'écoutant que son instinct, elle essaya de lui montrer de quel bois elle se chauffait mad

    Un repas très agité

    Finalement, il n'en resta qu'une, et je ne sais toujours pas laquelle des deux

    elle se ressemblent tellement.

    Un repas très agité

     

    Je m'apprêtais à ranger l'appareil photo, lorsque je perçus un bruit assez particulier

    en provenance de la colline située à 200 mètres environ.

    Un repas très agité

    Un hélicoptère de l'armée de terre dont la base se situe à quelques km de là. Il était en faction derrière les buissons.

    Un repas très agité

     

    Un repas très agité

     

    Plusieurs fois par mois, ils s'entraînent dans ce coin, ils arrivent,

    font du sur-place ou du rase-motte puis repartent vers la base après plusieurs minutes.

    Et pendant ce temps-là, nos 2 buses se disputaient un morceau de viande en se fichant éperdument du

    raffut de la turbine. 

    Décidément, on ne peut jamais être tranquille dans ce coin-là.

     

     

     

     

     

     

     


    16 commentaires
  • Bonjour,

    Il y a quelques dimanches de cela, j'entendis ce bruit singulier :

    Clap Clap, clopiti Clap, clap clap clopiti clap,

    Quézako ????

    C'était le bruit des pas d'un cheval tirant une calèche sur la route, non loin de ma fenêtre

    de la cuisine. 

    Je la vois passer quelquefois en été, et ce spectacle me plaît beaucoup.

    L'allume-cigarette de la calèche,

     

    Observant l'unique passager au loin, je pensais qu'il y avait quelque chose  qui

    le préoccupait, il n'était pas attentif à ce qui se passait autour de lui;

    L'allume-cigarette de la calèche,

     

    Bon sang de bon sang, " bobonne" ralentit un peu c'est plein de courants d'air

    là-dessus;

    L'allume-cigarette de la calèche,

    Et je compris enfin que le passager voulait allumer une clope pendant qu'ils roulaient.

    On imagine le restant de la conversation, " tu vois avec ta manie du tabac on a faillit

    aller dans le décors " lui répondit la conductrice en redressant les rênes.

     

     

     


    8 commentaires
  • Momo....

    C'est le nom que je lui ai donné car je ne connais pas le sien

    est un petit chat tout mignon qui appartient à mon voisin.

    Tous les matins il revient de sa vie nocturne avec une souris ou une autre bestiole sous ses moustaches qu'il

    ramène à son maître. Lorsqu'il passe sous ma fenêtre je l'interpelle mais il accélère le pas.

    Je le connais depuis plusieurs années et, à mon grand regret, je n'ai jamais pu le caresser.

    Il se promène à quelques mètres de la fenêtre de mon bureau, je l'appelle, il me regarde, puis il continue son chemin.

    Je crois quand même que nous entretenons une certaine relation d'amitié. Pour preuve, laissez-moi vous conter notre dernière aventure.

    Depuis la fenêtre de la cuisine, sur le champs d'en face, je remarque une forme grise tapie dans l'herbe qui ne bougeait pas:

    Momo..le chat de mon voisin.

    J'ai crû reconnaître Momo. 

    Enfin je le revoyais après plusieurs jours d'absence et je tentais, à nouveau d'attirer son attention :

    MomoOOO , m'esclamais-je à nouveau:

     

    Momo..le chat de mon voisin.

     

    Enfin il m'aperçut mais je sentais bien que je devais le déranger, son regard que je connais bien, ne faisait aucun doute.

    Mais que se passe t-il, lui demandais-je encore tout retourné par sa mauvaise humeur;

     

    Momo..le chat de mon voisin.

     

    Silence, çà pousse...me répondit-il.

    Je pensais que mon félin voisin était aussi fan de l'émission télé qui vous apprend tant de choses

    sur l'aménagement des jardins.

     

    Mais je m'aperçu que MOMo pensait à autre chose.

    Momo..le chat de mon voisin.

    Momo..le chat de mon voisin.

     

    Ce qui poussait la terre n'était pas des racines mais des bestioles que Momo souhaitait bien transporter sous ses moustaches jusqu'à son domicile. 

    Momo..le chat de mon voisin.

    Je refermais ma fenêtre en lui souhaitant " bonne chasse, MOMO "

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Là où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir,

    Des Squatters dans mes mangeoires pour oiseaux.

    Mais où sont donc passés mes potes à plumes ? Qu'est-ce qui les fait fuir ?

    Là où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir,

    Là où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir,

    même dans celle du bas.....

    Là où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir,

    et allez donc...!

    Là où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir,

    Et puis quoi encore...?

    Ils sont sauvages mais tellement choux, ils gambadent dans le prés d'en -face non loin

    d'un autre animal que j'ai eu la joie de revoir avant qu'il ne disparaisse dans les maïs au passage d'un dingue à 4 roues en pleine euphorie de vitesse.

    Là où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir,

    Avant l'hiver, quelques mesures doivent être appliquées, je pense que la simple vue de mon service d'ordre les fera réfléchir. J'en appelle à Ghost et à son maître, car moi, il ne m'écoute pas..

    Là où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir,

    Là où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir,

    Là où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir,

    Bon, armand roger, je commence par qui, le petit gris, le petit noir ou le petit blanc ?

    ...............arffrowncryouchhe........

    Rassurez-vous, ce n'était qu'une fiction et un très mauvais rêve, pour ne pas dire..un cauchemar.

     

     

     


    23 commentaires
  • Bonjour,

    Depuis quelques temps, des montgolfières se baladent dans les environs, poussées par le vent d'est.

    C'est toujours un spectacle dont je ne me lasse pas.

    Elle n'est pas tombée loin, ouf.

    En voilà une qui s'approche lentement de ma maison.

    Elle n'est pas tombée loin, ouf.

    Que le vent tourne, !

    Elle n'est pas tombée loin, ouf.

    Ma prière semble exaucée, çà freine...

    Elle n'est pas tombée loin, ouf.

    Ah, quand même, elle est de l'autre côté des buissons, chauffard !

    Elle n'est pas tombée loin, ouf.

    En voilà une autre accompagnée par une tondeuse volante (comme je les appelle ) à droite.

    Elle n'est pas tombée loin, ouf.

    Elle n'est pas tombée loin, ouf.

    Ceux-là ne font que passer, guten Tag.

     


    6 commentaires